S’en débarrasser vite…et pour longtemps !

L’acné apparait généralement entre 11 et 13 ans, et résulte de l’affection des glandes sébacées (productrices du sébum qui évite le dessèchement de la peau) associées aux follicules pileux c’est-à-dire à la base des poils. 

En effet, à la base de chaque poil se trouve une glande sébacée qui secrète du sébum. Or lorsque la glande sébacée est touchée par l’acné, elle est bouchée par un sébum devenu trop épais ou sécrété en trop grosse quantité. L’acné s’étend alors sur le visage, le torse, le dos et les avant-bras essentiellement.

La séborrhée, littéralement l’écoulement de sébum, est souvent la première manifestation de l’acné. La peau du visage est alors brillante et les pores dilatés. Cette sécrétion de sébum a lieu dans les zones où se trouvent les glandes sébacées : essentiellement le visage, mais aussi la face antérieure du thorax et la partie centrale du dos. Cette modification de la texture de la peau concerne au début la partie centrale du visage (le front, la pointe du nez, les joues et le menton). Cet excès de sébum s’accompagne rapidement de très petits points noirs appelés micro-comédons. La présence de graisse ou acides gras libres dans le sébum constitue la nourriture idéale pour certaines bactéries qui vont alors pouvoir se développer dans les follicules pilo-sébacés et préparer, dès ce stade, la phase inflammatoire de l’acné.

L’acné touche majoritairement les adolescents mais également les adultes. C’est le dos chez les hommes qui est atteint le plus souvent et le bas du visage chez la femme

En fait, qu’importe sa définition scientifique, l’acné est surtout disgracieux ! et cette maladie chronique peut entraîner à l’adolescence un manque de confiance en soi, assez mal vécu, à une période charnière ou l’adolescent est en pleine construction

Les causes de l’Acné 

Malheureusement il existe une inégalité face à ces satanés boutons disgracieux.

Tout d’abord, il pourrait y avoir un facteur génétique. Il existe en effet des formes familiales et si, par exemple, deux parents sont atteints, l’acné de leur enfant sera plus difficile à traiter.

Les hormones sexuelles jouent un rôle important dans l’acné.En effet, l’adolescence est la période de la vie où les hormones sexuelles commencent à être sécrétées en quantité, ces hormones provoquent non seulement des changements corporels majeurs, comme l’apparition de la pilosité, des seins, la modification de la voix, mais stimulent également le développement des glandes sébacées et la production de sébum en quantité se traduisant par une hyper séborrhée (ce que l’on appelle la peau grasse).

Sous la dépendance des androgènes (hormones mâles), cette sécrétion est maximale à l’adolescence et en particulier chez le garçon. Les ovaires et les glandes surrénales des femmes fabriquent aussi ces hormones mâles. Ceci explique que le traitement de l’acné chez les femmes requiert parfois l’emploi d’une contraception ou de médicaments ayant un effet sur les hormones sexuelles masculines.

 

Un autre  mécanisme en cause dans l’acné est l’obturation du canal par lequel s’écoule le sébum. Ce sont les cellules superficielles de la peau, appelées kératinocytes, qui prolifèrent excessivement et ont du mal à s’éliminer pour des raisons qui ne sont pas encore clairement élucidées.

D’ailleurs, la production de sébum est la première étape d’un cercle vicieux qui auto-entretient la maladie : les composants gras du sébum (cire, squalènes, triglycérides) accélèrent directement le processus.

Autre élément à prendre en compte, la  prise de médicaments, comme certaines pilules contraceptives, les corticoïdes, le lithium à fortes doses (troubles bipolaires), les anti-épileptiques..

Par ailleurs, l’adolescence est une période exigeante et stressante qui demande une certaine adaptation à des changements « brutaux » Croissance rapide, changements hormonaux ; Adaptation psychologique et sociale à ce nouveau corps ; Travail scolaire etc… L’implication du stress dans la survenue de l’acné semble corroborée par la présence en grand nombre de cellules nerveuses près de la glande sébacée. Ces cellules peuvent produire une substance, dite substance P, libérée sous l’effet du stress qui peut stimuler la production de sébum.

La plupart du temps, les adolescents se nourrissent assez mal et ont une hygiène de vie, pour la plupart qui laisse à désirer (tabac, alcool, manque d’activité physique…)

Les traitements classiques proposés par les dermatologues préconisent :

• nettoyage de peau, micro-incisions, extractions des points noirs,
• applications de divers gels et crèmes à utiliser avec précaution car ils contiennent des agents irritants
• application de crème hydratante et/ou apaisante

Par voie interne, il est souvent prescrit des antibiotiques qui peuvent entraîner des problèmes digestifs ou un traitement à l’isotrétinoïne qui nécessite un suivi médical régulier et qui n’est pas sans conséquence sur l’organisme.

Une alternative plus naturelle 

Cela va sans doute vous surprendre, mais pour avoir une belle peau, cela passe d’abord par l’intestin et le foie !
Et oui, la bonne santé de la flore intestinale, qui détient une grande partie du système immunitaire est indispensable, ainsi que la détoxication hépatique (foie). C’est la première étape.

Parallèlement au drainage du foie, il existe des plantes  dépuratives, antimicrobiennes, anti-inflammatoires, cholérétique (augmente l’élimination de la bile), . dont les actifs sont éliminés par la peau, et qui sont vraiment adaptés non seulement au traitement de l’acné, mais également à d’autres problèmes cutanés.

Les huiles essentielles ainsi que les oligoéléments viennent renforcer cette pharmacopée naturelle.

Je vous propose donc une consultation en naturopathie, conforme à vos besoins pour vous apporter les outils nécessaires, afin de traverser au mieux cette période charnière de la vie

• Conseils d’hygiène de vie
• Alimentation adaptée
• Remèdes naturels qui ont fait leur preuve !!

Et si besoin des séances d’hypnose pour vous permettre de renforcer votre confiance en vous, estime de soi, retrouver un état de calme,  etc…